05 juin 2020
Chansy Upravan
Image
img23

Partager

Un économiste dessine l’après-coronavirus (1/4)
Avec ses idées nouvelles, Thomas PIKETTY part du citoyen pour : « Faire basculer un système économique à un autre… Chaque citoyen doit avoir son opinion. C’est d'abord comme ça que le changement historique vient… étudier toutes ces trajectoires historiques du passé et les utiliser comme des répertoires d'idées dans lesquels on peut puiser des ressources d'imagination et de mobilisation pour la suite. »

Notre détermination à évoluer dans une vision plurielle élargie nous invite à nous pencher sur l’article de Thomas PIKETTY (économiste reconnu en France et à l’étranger pour son travail de recherche concernant les inégalités économiques) ►« Il faudra demander un effort aux plus aisés »… une interview de franceinfo sur sa réflexion face à la période qui succédera à la crise du Covid19 et à la relance économique à venir.  

Le projet Oui Ensemble, avec son approche contre la pauvreté, l’injustice sociale, et la destruction continue des écosystèmes, fait-il sens avec sa vision et ses propositions ?

Les bouleversements en cours nous forcent à reconnaître que nous nous sommes trompés.

En tant que citoyens d’un pays de l'Union Européenne revendiquant des valeurs universelles de dignité humaine, de liberté, d’égalité et de solidarité, nous voulons ►Inventer du possible comme l’exprime Aurélien BARRAU, afin de ne plus avoir à nous interroger quand « un enfant meurt de faim toutes les 5 secondes tandis qu’on jette 3,5 millions de tonnes de nourriture chaque jour ».

Une conception projet qui soutient la démarche citoyenne de Thomas PiKETTY

►Oui Ensemble a « puisé son répertoire d’idées » dans sa boîte à outils "fruit de ses histoires", avec toutes ses expériences humaines et professionnelles vécues dans des contextes de vie très différents : ~ sous plusieurs régimes politiques (démocratique, communiste, dictature militaire) ~ hébergés dans le domaine professionnel sous les divers statuts juridiques ~ immergés dans les modes de vie de proches aisés ou vivants dans des bidonvilles.

Nous avons été amenés à constater que les belles et moins belles personnes sont partout, et que la sensibilité humaine attachée à l’éthique est reliée à l’intelligence émotionnelle, dans un savant cocktail équilibré entre les deux intelligences, intrapersonnelle et interpersonnelle. Ce constat, couplé avec les témoignages de nos aînés en fin de vie sur le bonheur qui se trouve dans une alchimie entre le respect de l'individualité et celui de l’ouverture aux autres, a amorcé notre cheminement vers le concept Bien Vieillir Longtemps Ensemble

A suivre dans notre billet 2