14-12-2020

Transformer les déchets plastiques en carburant !

En quoi la petite commune française Puget-Théniers, de moins de 2000 habitants, est-elle originale ? Elle fait rouler ses bennes à ordures ménagères avec du carburant de plastique !

Vous le saviez-déjà ? Non ? C’est quoi ce projet ?

C’est la solution La Chrysalis : « Une machine qui transforme les déchets plastiques en carburant… Une machine permettant aux populations de traiter la pollution en amont, en valorisant les déchets plastiques… Une réponse accessible à tous, capable de transformer 40 kg de déchets plastiques en énergie par cycle… ».

8 millions de tonnes de plastiques ménagers continuent de se déverser chaque année dans les océans, en provenance à 80% des terres émergées !

La Chrysalis est une technique utilisable partout dans le monde, une solution de transition dans l’attente de la réduction à grande échelle « de l’utilisation du plastique issu du pétrole, l’utilisation systématique d’alternatives écologiques et le déploiement massif des énergies renouvelables ».

Cette machine, prête à devenir « un projet social, écologique et durable », est la première solution apportée par Earthwake « au service de la valorisation des déchets dans le monde ». 

►Earthwake est un labo incubateur d’innovations low-tech qui veut contribuer au futur de l’humanité et de la planète.

« Pour pouvoir penser sereinement notre avenir commun, nous devons d’abord agir au présent ».

Ce constat de l’équipe fondatrice Earthwake, porté par un comédien connu engagé, appuie notre parenthèse sur ►les personnes qui sont essentielles dans notre société.

Ce constat met également en lumière une convergence de vision entre deux projets :

  • L’intention de Earthwake, à vouloir mettre leurs technologies à la disposition des populations du monde, en commençant par proposer, sur chaque territoire local, des solutions de transition accessibles "au présent", dans l’attente de la réduction des plastiques à grande échelle. Le tout dans le but de « Reconstruire leur autonomie écologique et économique, et, à terme, contribuer à réduire les inégalités sociales ».
  • Le questionnement Oui Ensemble sur ►les migrants, qui amène à collaborer sur un cheminement au long cours en accordant du crédit à l’urgence verte, tout en agissant "au présent" de manière à ce que chaque citoyen du monde puisse, dans son pays, vivre décemment de son travail.